Google Analytics Real Time tracking for Windows Phone, who’s using my app right now?

Interested to see what happens right after you send everyone a push notification? I am!

At first I thought it wasn’t possible to do Page tracking from within the MSAF + Google Analytics. But after a little bit of investigation I saw that it was always overwritten by MSAF, a small modification made it possible.

The NuGet Package I created (now updated) has new methods to track the page on the AnalyticsTracker helper-class.

public interface IAnalyticsTracker
{
    void Track(string category, string name);
    void Track(string category, string name, string label);
    void TrackPage(Uri pageUri);
    void TrackPage(string page);
}

I now have a simple extra call inside the OnNavigatedTo methods on the Page.

protected override void OnNavigatedTo(NavigationEventArgs e)
{
    base.OnNavigatedTo(e);
    var analyticsTracker = new AnalyticsTracker();
    analyticsTracker.TrackPage(e.Uri);
}

And the result with testing both my emulator and on the phone itself was this image.

image

Try it out yourself.

  • Gravatar Alejandro August 23rd, 2012 at 03:41
    Hi mark, I could implement analytics in my apps thanks to your tutorial.
    I have a question, where am I supposed to see the events tracked by AnalyticsTracker.Track in the dashboard. I see the TrackPage method tracking in the dashboard, but I am unable to find the tracking with the string category, string name, string label information.
    Thanks and keep on the good work :)
  • Gravatar Reggie September 11th, 2012 at 05:04
    Hi mark, there is a question about Google analytics in WP7. Do you know how to get the UTMA when track event happening?
    I found one UTMA data save in IsolatedStorageSettings.ApplicationSettings, but this data seem not changed when track event happening.
  • Gravatar polo armani femme pas cher April 17th, 2014 at 12:05
    Les autres candidats sont épargnés par cette salve qui ne vise expressément que Benflis. Pourtant, les animateurs de la campagne de Bouteflika avaient dénoncé d’autres auteurs, groupes et organisations désignés comme étant derrière les actes de violence et de perturbation de leurs meetings. Le tir se poursuit pour atteindre la cible en prenant également son discours estimé “tendancieux et dangereux”. Le message adressé par le candidat aux responsables de l’administration locale est pris au pied de la lettre. Une grille de lecture qui fait ressortir la menace à l’endroit de leurs enfants qui seraient en péril après l’élection. Ses avertissements, quant aux prémices de la fraude, sont également pris sous cet angle, au motif que l’intéressé, qui se met dans la posture de la victime, pressent “la débâcle annoncée le concernant”. Le communiqué conclut à ce sujet que “Monsieur Ali Benflis se prépare à assimiler sa très probable défaite à une fraude contre sa personne afin de s’autoriser tous les excès, dont ceux déjà qu’il fait commettre, durant cette campagne électorale”. Une telle attitude s’inscrit, selon les rédacteurs du communiqué, dans une ligne antidémocratique comme le prouve, selon le document, “l’esprit totalitaire qui guide le discours de M. Benflis qui pose sa victoire comme le résultat obligatoire de sa candidature”. Un raccourci qui va donner lieu à la transition pour attaquer la cible sur son absence de la scène politique pendant une décennie. “Comme si cette candidature pouvait gommer, dans les mémoires des Algériennes et des Algériens, d’une part, l’hibernation politique de
Gravatar